Fin du mur et du pignon Est

IMG_5072.JPG

IMG_5075.JPG

On avait laissé fin de l’hiver passé le mur Est au passage de l’étage entre le Rez et le premier.Les passages d’étage sont toujours des parties difficiles !

Au premier le mur monte assez vite

IMG_5046.JPG

IMG_5164.JPG

Après le passage entre le premier et le grenier on attaque le premier pignon de la maison.

IMG_5088.JPG

IMG_5093.JPG

IMG_5178.JPG

Le croisement des  faîtières de notre toit et celles du toit du bâtiment commun au niveau du pignon Est donne une multiplication d’interstices et d’espaces en tous genres. Les 2 toits ont des hauteurs différentes et il faut, pour le côté extérieur , travailler en partie sur le toit du bâtiment commun. Pour finir on doit suivre la pente du toit et cela complique encore le remplissage de la paille et le coffrage des enduits.

IMG_5227

IMG_5153.JPG

IMG_5224

Le bon côté c’est que en se rapprochant de la pointe on diminue chaque fois la longueur de la rangée.

Ça y est, on bouche le dernier trou qu’on avait laissé pour passer côté extérieur, le grenier reste dans l’obscurité et même en plein jour on doit utiliser une lampe. On contemple le mur complètement enduit et le dessin compliqué des bois qui s’entrecroisent.

IMG_5228

IMG_5247

La dernière étape est la finition des quelques coffrages qui restent à l’extérieur du pignon et l’accès ne se fait plus que par le toit commun, côté Sud, ou on a placé un échafaudage. La position inclinée est inconfortable, mais en haut dupignon j’ai une vue  superbe sur le village.

IMG_5240

Philippe
Ce contenu a été publié dans Enduit greb, La maison de Phil. et Cha., La mise en paille, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *